FAUCON MILLENIUM : La coque inférieure

23/05/2017

La coque inférieure est majoritairement assemblée (le train d'atterrissage n'est pas encore disponible), et une grande partie des détails est d'ores et déjà en place.

Aucune peinture (ni apprêt) n'a été posée et les couleurs sont donc celles proposées par l'éditeur de la collection, à l'exception des trappes de détail.


Structure métallique et coque inférieure en cours d'assemblage (vue côté interne), sur le support (gabarit) dédié fourni.

La planche de contre-plaqué (CTP) mesure 600x900x8mm


Structure métallique et coque inférieure (toujours en cours d'assemblage), vue côté externe 


Partie inférieure, vue interne.
Le moteur et la rampe sont sur le côté gauche de la photo, et fonctionnels.

Les deux trappes de détails sont visibles en bas à droite, et seront fixées au-dessus des "trous" dans la coque.


Coque inférieure, vue externe.
Les trappes du train d'atterrissage son fermées (par des plaques amovibles aimantées).
Il manque encore quelques pièces de détails, notamment au niveau des déflecteurs du réacteur (en bas de l'image). 


On envisage bien les 60cm de large, et le poids est déjà conséquent. 


Détail finalisé de l'une des trappes d'accès inférieures.
- Peinture noire de fond (aérosol)
- Peinture grise en 2e couche plus légère
- brossage à sec avec peinture métal


Détail finalisé de la deuxième trappe d'accès inférieure.

Les détails sont vieillis avec un effet métallique pour figurer l'usure.

Pas de rouille : le vaisseau était entretenu. Le Faucon Millenium est peut-être un tas de ferraille, mais pas une déchetterie ! D'autre part, un élément métallique usé fonctionne (ou peut fonctionner), alors qu'un élément rouillé...